• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Talan l’Expo • Gorgi pluriel : hommage à l’un des pionniers de l’art en Tunisie

Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image
Post Image

À l’occasion des 10 ans de la disparition du grand peintre Abdelaziz Gorgi et de la célébration du dixième anniversaire de Talan Tunisie, la galerie AGorgi s’associe à Talan pour rendre hommage à l’artiste. 


L’édition 2018 de l’exposition Talan portera le parfum de ces deux anniversaires et se conjuguera en une rétrospective englobant différents aspects du parcours pluriel de Gorgi.

Cette exposition nous emmène en voyage dans l’univers de Gorgi, un univers coloré, chaleureux et jovial. Mais c’est aussi un voyage dans le temps, où on se transporte dans la Tunisie du passé et plus particulièrement dans la médina de Tunis.

Plus de 300 œuvres, dessins, peintures, sculptures, céramiques et tapisseries sont présentés. C’est la première exposition de cette envergure jamais consacrée à un artiste en Tunisie, tout un travail d’enquête de plusieurs mois a été effectué. Outre la quantité d’œuvres rassemblées, on retrouve un bon nombre de documents dont le but est d’éclairer chaque œuvre en plus d’autres œuvres réalisées par des artistes actuels. Une belle façon de réunir les différentes générations d’artistes dans une même exposition.

Par ailleurs, le choix du titre « Gorgi pluriel » n’est pas anodin, car il n’y avait pas un seul Abdelaziz Gorgi, mais plusieurs. C’est le Gorgi aux multiples facettes, artiste, enseignant ou encore président de l’École de Tunis.

Quoique monographique, l’exposition donnera également à voir des œuvres signées par divers artistes de « l’École de Tunis ». Afin de briser les bornes intergénérationnelles, des œuvres réalisées par des artistes actuels seront essai- mées dans les divers espaces, en résonance sinon en dissonance avec l’œuvre de Gorgi.
Des textes et de très nombreux documents d’archives permettront également aux visiteurs d’approfondir leur visite.

« Gorgi pluriel » c’est aussi et surtout le Gorgi artiste multidimensionnel, aux diverses techniques d’expression. En effet, il y’avait le dessinateur au trait bien affirmé, il y’avait le peintre moderne qui optait pour un art plus contemporain, il y’avait le sculpteur au style bien affirmé, le céramiste novateur et le tapissier à la signature bien marquée.

En effet lorsqu’on se promène dans l’univers de Gorgi on remarque une diversité incroyable d’œuvres. Il y’a d’abord un espace important consacré à ses dessins, d’ailleurs sa fille Aicha Gorgi nous confie qu’il aimait beaucoup dessiner, c’était un art qui occupait une place fondamentale dans sa vie.

Il y en a de tous les genres, des dessins aux traits fins, d’autres aux traits plutôt irraisonnés. On y croise des portraits de la Tunisie d’autrefois, d’autres dessins plus abstraits, représentent des personnages qui s’entremêlent et se déconstruisent.

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Robert Pattinson et Karl Lagerfeld collaborent à nouveau pour Dior Homme

MODE – L’acteur américain et le Kaiser se retrouvent, chacun de son côté de ...

Bon plan : des centaines de films à voir gratuitement en ligne

Pour terminer l’été en beauté, le site Open Culture a établi une liste interminable de films ...

Défilé Roberto Cavalli, une mode jeune et sexy

Paul Surridge précise son propos chez Roberto Cavalli. Aux commandes du style depuis un ...

“Reality Lines” la première exposition solo de VAJO

Jeudi 7 septembre se tiendra la première exposition « Reality Lines » de Jawher Soudani alias ...

Nejla Belhaj séduit encore une fois le jury de The Voice

Lors des battles, la chanteuse tunisienne Nejla a réalisé une très belle prestation. En ...

Viol, Perdre ma virginité de cette manière m’a anéantie!!!

La victime est souvent une fille ou une femme et l’agresseur un homme, dans ...