• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Gisele Bündchen se confie sur ses pensées suicidaires

La vie des stars n’est pas toujours aussi rêvée que celle qu’on vous expose. Même celle de Gisele Bündchen connaît des hauts et des bas. Top-modèle la mieux payée du monde pendant quinze ans, épouse du célèbre quarterback Tom Brady, avec qui elle a deux enfants, la sublime Brésilienne poste régulièrement des photos de son bonheur familial et professionnel. Or chacun d’entre nous a des vulnérabilités qui peuvent gripper la machine. C’est le message qu’a voulu faire passer la mannequin Gisele Bündchen dans son livre « Leçons : mon chemin vers une vie de pleine conscience », paru aux États-Unis, sous la forme d’un journal. Elle a parlé aux magazine People des difficultés qu’elle a traversé, comme celle de devenir mère, le fait d’être tiraillée entre sa carrière et ses enfants où les tensions avec son mari, pris dans un scandale de tricherie en 2015

Crise d’angoisse à répétition

Avec la gloire sont venues les crises de panique dès 2000, année qui voit sa carrière exploser chez Victoria’s Secret et où elle rencontre l’acteur Leonardo DiCaprio.

« J’étais à un moment merveilleux de ma carrière, j’étais très proche de ma famille, et je me suis toujours considérée comme une personne positive, alors j’étais très dure avec moi-même. Je me disais: pourquoi je ressens cela ? Je pensais que je n’avais pas le droit de me sentir mal », confie-t-elle. « Mais je me sentais complètement impuissante. Mon monde est devenu de plus en plus petit et je ne pouvais plus respirer, ce qui est le pire sentiment que je n’aie jamais eu ».

Cap sur le yoga

Sa première crise de panique a lieu en 2003 et monte en intensité. La mannequin développe une claustrophobie, peur panique des tunnels, des ascenseurs et des espaces clos. Des situations si difficiles à vivre qu’elle a des pensées suicidaires. « Je me disais: si je saute du toit, tout cela prendra fin, et je n’aurai plus jamais à me soucier de ce sentiment de voir mon monde rapetisser », confie la mannequin.

Sur l’avis des médecins, elle modifie son quotidien. « Je fumais, je buvais une bouteille de vin et trois frappuccinos chaque jour. J’ai tout arrêté en une journée », explique la top de 38 ans. Se sentant « seule » dans son processus de guérison, elle rompt avec Leonardo DiCaprio en 2005.

« Les choses peuvent paraître parfaites de l’extérieur, mais vous ne savez jamais vraiment ce qui se passe », aujourd’hui la militante écologique, et qui ne rate pas une occasion de communiquer autour de la méditation de pleine conscience.

« Je pensais qu’il était peut-être temps pour moi de partager quelques unes de mes vulnérabilités, et cela m’a fait réaliser que je ne voudrais jamais changer tout ce que j’ai vécu, parce que je crois que je suis comme je suis aujourd’hui grâce à toutes ces expériences », estime-t-elle.

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

A.L.A , référence incontournable du rap Tunisien

Ala Ferchichi connu sous le nom de A.L.A se déclare avoir toujours aimé la ...

URBAN GATE, le nouveau défi de Braim klei

Braim Klei est diplômé de ESMOD Tunis en juin 2014. Ce jeune créateur a ...

KFC S’INSTALLE EN TUNISIE AVEC TROIS POINTS DE VENTE

Le groupe HBG, qui détient la représentation de la célèbre enseigne internationale de fast-food, KFC ...