• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Haroun Ayari, le danseur aux souvenirs influencés

Nous avons rencontré le danseur Haroun , très timide ce jeune de 25 ans se livre et nous parle avec amour de sa prochaine Création “PATH” ….

L’histoire a commencé quand je me suis retrouvé devant un autiste qui m’a posé des questions successives et inattendues “Avez-vous le plaisir de ce que vous faites dans votre vie professionnelle et personnelle? Est-ce que c’est la bonne vie que vous avez toujours aimé vivre ? Êtes-vous satisfait de vos choix et de vos progrès ? Est-ce que ce que vous faites dans votre vie a un rapport avec votre passé ou est influencé par vos souvenirs ?

J’ai été bouleversé, ému, bloqué et je n’ai pas trouvé les mots pour lui répondre. Toutes les réponses que j’avais étaient justes pour me prouver que je n’avais aucun problème avec ma vie ou mes choix, mon choix d’être un artiste danseur.

“I’ve learned that fear limits you and your vision. It serves as blinders to what may be just a few steps down the road for you. The journey is valuable, but believing in your talents, your abilities, and your self-worth! Transforming fear into freedom – how great is that? »

Soledad O’Brie

A partir de ce moment, ses questions et d’autres concernant le même contexte s’emparèrent de mes pensées, et j’essayai d’aller chercher les réponses qui me permirent de découvrir la vraie relation entre moi, ma personnalité et mes choix. ; Entre mon passé, mon présent et mon avenir. Cela m’a permis de découvrir un lien entre chacun d’entre eux et j’ai réalisé que ce lien devait être mon “Path”, et bien je choisis mon chemin.

I see my path, but I do not know where it leads. Not knowing where I’m going to be inspires me to travel it.”

Rosalia de Castro

Au moment où je commençais à chercher les réponses, comme un enfant qui a commencé à découvrir son corps pour la première fois. Quand il voit ses organes dont ils ne sont pas permis d’être nus devant les autres, et il est obligé de les caches pour les protéger. Et le même quand on sera grand, on oublie nos corps et tous nos intérêts sera de cacher nos passé et les protéger des autre, parfois de nous-même. Et avec le temps, on oublie tout ce qu’on a vécu avec tous ses détails. Le passé se disparaît. Ce passé qui m’a permis d’atteindre ce jour vers un futur mystérieux, vers l’inconnue, vers l’obscurité.

Il existait plusieurs façons d’attirer l’attention, un comme un petit enfant qui cherche à partager une nouvelle avec tous ce qui entoure, un adulte qui a réussi et veut être remarquable, un autiste qui commence à stéréotyper et d’autre comme moi, ont cherché le stéréotype dans leur vie, ont cherché les réponses cachées en soi et les mots inavoués qui leur entouraient.

Ce qui m’a poussé à partager mes sentiments, mes émotions, mon expérience et bien ma vie avec vous à travers ce spectacle qui se repose sur ma vie personnelle avant d’être un artiste danseur jusqu’à la première performance de cette pièce. Je voulais vous impliquer dans ma vie et vous montrer ces parties discrètes.

Parfois on ignore les petits détails de notre vie jusqu’à l’oubli. L’oublie de nos rêves jusqu’à la perte. Et on reste toujours à l’attente d’une personne qui nous retrouvera pour nous sauver, réveiller et montrer le chemin. Or que chacun doit être responsable de son propre choix. Une fois qu’on a fait un choix il faut assumer, accepter et continuer à se battre, résister et affronter chaque obstacle car finalement nous sommes nos choix.

“I truly believe that everything is in our path for a purpose. There are no accidents; we’re all teachers – if we are willing to pay attention to the lessons, we learn, trust our positive instincts and not be afraid to take risks or wait for some miracle to come knocking at our door. ”

Marla Gibbs

Enfin, peut-être je n’ai pas la vie que j’aimais et je ne cherche pas d’être parfait. Par contre je cherche le plaisir, la paix et la satisfaction dans tous ce que je fais. C’est pour ça j’ai décéder de suivre mon « Path » qui se relie entre moi et moi-même. Et je vais traverser mon long chemin comme dans cette poète :

« Je vais traverser cette longue route, cette longue route, jusqu’a sa fin Pour un autre cœur j’ai traversé cette longue longue route …

Ce que j’ai perdu n’était pas la poussière et ce qui est mort de moi, alignement de la paume

Indique ce qui manque. Je vais traverser la ligne de l’imagination. J’ai besoin d’une blessure à son poète

Peindre une grenade pour l’absence ? Je vais vous construire sur le toit de l’hymne

Trente fenêtre de la métaphore, sortez du départ pour entrer dans le départ. La terre se serre ou ne nous rétrécit pas.

Nous irons aussi loin Pour un autre arc.

Que nos lignes soient en colère contre les flèches. Nous avons été ici pendant un certain temps

Combien obtiendrons-nous pour démarrer le stock ? Le vent a couru sur nous, que dites-vous ?

 MAHMOUD DEROUICH 

» سأقطع هذا الطريق الطويل، وهذا الطريق الطويل، إلى آخره … إلى آخر القلب أقطع هذا الطريق الطويل الطويل الطويل

فما عدت أخسر غير الغبار وما مات مني، وصف النخيل يدل على ما يغيب. سأعبر صف التخيل. أيحتاج جرح إلى شاعره ليرسم رمانة للغياب? سأبني لكم فوق سقف الصهيل .ثلاثين نافذة للكناية، فلتخرجوا من رحيل لكي تدخلوا في رحيل تضيق بنا الأرض أو لا تضيق. سنقطع هذا الطريق الطويل إلى آخر القوس. فلتتوتر خطانا سهاما. أكنا هنا منذ وقت قليل ?وعما قليل سنبلغ سهم البداية? دارت بنا الريح دارت، فماذا تقول

أقول : سأقطع هذا الطريق الطويل إلى آخري .. وإلى آخره « محمود درويش

La pièce s’intitule “PATH”. Le spectacle résume le «Path» ou le chemin que tout le monde a parcouru depuis le point de départ, jusqu’à atteindre un autre état de vie en passant par des moments de conflit interne avec le dedans, une bataille contre soi, contre tout ordre établi, et la pente vers soi est le commencement de tout désordre, un combat interne qui a une influence profonde , le corps et l’esprit, le physique et le moral en laissant des effets inattendus des
réactions émotionnelles, cognitives et psychologiques.
Chaque manifestation physique traduit une émotion ressente à partir d’un vécu particulier, les mouvements sont des réactions corporelles qui renvoient aux souvenirs, dans des espaces/temps donnés et peuvent signifier une crainte du passé ou une projection dans l’avenir.

Sur scène, l’acteur principal qui se trouve face à une tension émotionnelle et mentale, un refoulement incontrôlable, un refus inconscient qui exprime un blocage physique empêchant le corps de réagir vers l’extérieur, il peut se plaindre de ce ressentir intérieur, représentant un excès d’émotivité, voire une souffrance psychologique.

Il peut également nous emporter vers des mouvements chorégraphiques qui début par des mouvements répétitifs et des réactions stéréotypées. Au fur et à mesure qu’on évolue dans la pièce, on finit par découvrir que chaque individu dans son inconscient, essaye de dépasser l’autiste qui l’habite, et les peurs qui le conduisent à l’isolement, il se débat pour s’assumer, délimiter son territoire, affirmer son existence en consolidant son moi. L’importance alors n’est pas d’atteindre tel objectif ou tel désir mais de trouver le « Path », de vivre au-delà l’imprévisible, de franchir les obstacles et de se construire à partir des expériences acquises.

 
 Crédit Photos : Pierre Gassin
  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

La bougie qui contient un bijou Swarovski by Intemporel

Edition spéciale Saint valentin: La bougie qui contient un bijou Swarovski ! Pour la ...

Quel cadeau à offrir pour la Saint-Valentin?

La Saint Valentin représente la fête de tous les amoureux, amants amis, familles… C’est ...

Haythem Zakaria : Illumination artistique

Si un jour vous vous rencontrez dans la rue, comment vous présenteriez-vous en dehors ...

Azza Slimene plus sublime que jamais pour les Trésors de Mimi

Les Trésors de Mimi est une marque de bijoux et accessoires, pleine de couleurs ...

ITALCAR dévoile la nouvelle FIAT Tipo 5 portes

Après le Phénix italien la Fiat Tipo 4 portes, c’est la Tipo 5 portes ...