• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Violence dans les stades un phénomène alarmant, on dit STOP

Normalement aller au stade est censé être un moment de partage, de joie, d’amour pour le sport, une expérience collective.  Il est de coutume de valoriser les ambiances chaleureuses et enthousiasme des publics qui transforment leur stade en forteresse imprenable, leur domicile en bunker. À coups de tifos, de chants, de banderoles et autres animations originales, un public peut réellement se muer en 12e homme et parfois permettre à son équipe de se subjuguer pour rafler des points inespérés. Mais malheureusement, ce n’est plus le cas.
La violence atteint aujourd’hui son apogée. On constate qu’au 1er rang, les forces de l’ordre soit font face, soit contribuent à toutes les violences qui peuvent éclater entre les joueurs ou entre supporters et qui, souvent, se prolongent jusqu’à l’extérieur des enceintes sportives par des actes de vandalisme et d’agressions contre les citoyens et les supporters.

Afin de combattre ce fléau, il faut mobiliser toutes les organisations sportives et de jeunesse pour sensibiliser les jeunes aux phénomènes de la violence dans les stades, la diffusion de la culture sportive à travers l’adhésion des médias, l’implication la famille, les clubs et la société civile en assumant leurs responsabilités pédagogiques et techniques vis-à-vis des joueurs, des équipes et du public, la promotion de l’éducation physique au sein des écoles et des terrains de proximité dans les quartiers populaires et la mise à profit des expériences réussies de certains pays dans ce domaine.  Il est impératif de mettre en place une démarche juridique en se basant sur l’application de la loi sur la lutte contre la violence et la xénophobie dans le domaine sportif en infligeant des peines d’emprisonnement et des amendes contre les auteurs d’actes de violence.

Par GUESMI.K

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *