• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Nostalgie, le Hammam un patrimoine oublié ou PAS ?

En Tunisie,  le hammam traditionnel ou le “Hammam 3arbi” tombe malheureusement dans les oubliettes. L’absence d’entretien et la perte de la pratique l’exclue tout doucement de la mémoire patrimoniale.

Le fait d’évoquer hammam 3arbi, on pense directement aux boissons Cidre El Meddeb vendues dans tous les hammams, aux oranges qu’on ramène avec nous dans la fameuse “Sorra”et à l’argile ou “Tfal”.

Dès qu’on franchit la porte du hammam, l’odeur du “Bkhour” nous remplit les narines pour chasser le mauvais œil… On vous donne aussi le fameux “kobkab” (les moules en bois) pour vous évitez de glisser.

Le Bain maure c’est la version orientale du sauna. Il tient encore une place assez importante dans la vie du tunisien qui y va une fois par semaine généralement le dimanche. Cette habitude tire peut être ses racines de l’époque romaine où leurs ancêtres fréquentaient déjà les thermes qui font désormais partie du patrimoine tunisien. On venait dans ces lieux pour se laver mais également pour se détendre.

Le hammam est avant tout un bain public, ou l’on vient en famille ou entre amis afin de prendre un bain de chaleur, dont les vertus s’avèrent bénéfiques aussi bien pour le corps, que pour l’esprit. C’est l’occasion d’éliminer les toxines.

En sortant, on ressent immédiatement un effet de relaxation et de détente. Un moment très agréable, que l’on passe allongé dans une salle spécialement aménagée “dokkana”, en buvant un verre de thé ou la fameuse “Gazouza” ou en dégustant des fruits frais.

Il est principalement constitué de trois salles où la chaleur augmente progressivement afin de ne pas trop brusquer l’organisme. En effet, comme pour la thalassothérapie, le thermalisme renferme beaucoup d’effets thérapeutiques. Les seaux en plastique sont mis à la disposition des clientes outre ceux qu’elles rapportent de la maison pour y mettre leurs accessoires.

Le personnel du bain est composé du “Tayeb” pour les hommes et de la “Harza” pour les femmes. Ils vous masseront, frictionneront et étireront en utilisant une technique ancestrale qui peut différer d’une ville à l’autre.

Les femmes se lavent les cheveux à l’aide du “Tfal”, une argile naturelle. La “Harza” a également pour fonctions l’épilation des différentes régions du corps en utilisant le fameux sucre caramel. .

Le hammam de Sidi Bou Said  garde encore son charme surtout côté architecture ainsi qu’une hygiène incomparable. Il est composé comme les autres hammam de 3 chambres. L’avantage est qu’il vous propose aussi un massage dans des fauteuils massants. En plus, d’autres soins sont proposés comme l’épilation au sucre, gommage…

Alors, vous attendez quoi? Faites vous chouchouter!!!

Photos jasser lahdhiri

Par GUESMI.K

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

France Gall n’est plus…

France Gall qui incarne l’îcone de la chanson française nous a quitté ce dimanche7 ...

TOUR 13 : Le temple éphémère du street Art

Ravalement artistique :  Plus de cent créateurs venus des quatre coins du monde ont ...

RAMZI ADEK : LE MEILLEUR AMI DE MICKEY MOUSE

Artiste ayant fait ses gammes dans le graffiti, ADEK a donné naissance à un ...

Un dos d’âne générateur d’électricité inventé par un ingénieur tunisien

Un jeune ingénieur tunisien, Makram Kochbati, originaire de la région de Jammel dans le ...

Zoo du Belvédère : Lettre ouverte de Mr samy Ben Mhamed

Lettre ouverte à Madame Zohra ABID Chère Madame ZOHRA, Je tiens à vous remercier ...