• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Samir Ouertani, l’amoureux du street workout

Avant d’être coach, Samir Ouertani a eu un parcours très atypique. En effet, il a suivi des études de Steward.

Ce jeune sportif a introduit en Tunisie une nouvelle discipline le Street Workout (pratique sportive à mi-chemin entre la gymnastique et la musculation). D’ailleurs, il a crée avec des amis, une association “Tunisia Workstreet Association”. En 2014, il  a participé à la coupe du monde en Russie.

Samir était depuis toujours passionné par le sport puisqu’il s’est reconverti pour devenir Coach sportif à California Gym.
Pour tous ceux qui veulent se remettre au sport mais craignent de se blesser ou de ne pas avoir assez de motivation, la solution peut consister à faire appel aux services d’un coach sportif.

“La profession de coaching est en plein essor et devient une tendance. Ce métier s’impose dans tous les domaines de la vie.

Un Coach sportif est une personne qui vous accompagne en chemin. On l’appelle parfois Coach Personnel ou encore Life Coach. Et comme son nom l’indique, cette notion est issue du monde du Coaching. C’est est une pratique qui consiste à aider les personnes qui en font la demande. A l’aide de différents outils et pratiques, le coach va apporter son aide aux personnes en identifiant leurs objectifs et ensuite en les atteignant. Les questions traitées, les sujets abordés peuvent être d’ordre professionnel ou personnel.

J’estime qu’un coach effectue avant tout un métier, de relation psychologique, car en dépit du travail technique nécessaire à l’évolution du coaché, la dimension psychologique est fondamentale. Le coaching permet bien sûr de ne pas perdre de vue ses objectifs et de poursuivre l’entraînement quand la motivation flanche. Mais c’est aussi un moyen de bénéficier d’un entraînement sur mesure, en particulier si vous venez d’être opéré, si vous êtes en rééducation ou si vous souffrez du dos. Il faut adapter les exercices à votre cas et vous sécurisez si vous avez peur de vous blesser. ” Nous confie Samir.

Selon lui, il n’y a pas une méthode de coaching personnel meilleure qu’une autre. Il y a autant de méthodes que de coachs. L’important est que les séances soient avant tout une relation de feeling, d’échange et de confiance entre deux personnes.

Il nous avoue que malheureusement, l’état ainsi que le ministère de sport et de la jeunesse investissent plus sur les sports collectifs que sur les sports individuels.

“Mon jeune âge me donne plus de poids, dans la mesure où mes paroles trouvent leurs échos chez les jeunes, qui prennent mes consignes plus au sérieux, en les considérant venant de quelqu’un qui vit la même époque qu’eux. Les jeunes ont besoins de nous et c’est notre devoir de les écouter et de leur donner les moyens nécessaires pour réussir. Le sport est la clé de la réussite personnelle et de l’épanouissement.”

Par GUESMI.K

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Rani Khedhira refuse de porter le maillot de l’équipe nationale Tunisienne

Rani Khedira, frère de Sami, a annoncé ce mercredi sa décision de décliner la ...

Soleil, plage…et maillots de bain de luxe chez MayaSwim

MayaSwim est une marque 100% tunisienne de maillots de bain créée par Maya Touati ...

Les petites mains de Sejnan innovent …

L’EVENEMENT POTERIE DE SEJNAN AU CENTRE CULTUREL KSAR ABDELLIA Le groupement  des potières de ...

“Vent du nord” de walid Mattar , un dialogue entre deux rives.

L’instant x ou l’enfant responsable ressent le besoin de prouver ou pas ce que ...