• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Viol, Perdre ma virginité de cette manière m’a anéantie!!!

La victime est souvent une fille ou une femme et l’agresseur un homme, dans un crime qui se définit par la pénétration « du sexe féminin par le membre viril ». Le viol est l’un des crimes les plus odieux au monde qui  touche plus les femmes et les enfants. En Tunisie, le système judiciaire tunisien traite huit cas de viol chaque mois.

A MAG a recueilli le témoignage accablant et très poignant d’une victime qui a voulu garder son anonymat.

“Je voulais garder ma virginité pour celui qui me semblerait être le bon. Oui je voulais, mais un “Salaud” en a décidé autrement…

Je venais tout juste de sortir d’une relation. Et d’un coup cet homme est sorti de nul part. Il m’a charmée. Il m’a fait sentir que j’étais quelqu’un d’important à ses yeux.  Même si je me suis jurée de ne pas m’investir dans une autre relation mais le destin m’a réservée un autre sort.

Je l’ai rencontré sur facebook. On a longtemps parlé. Puis, on s’est vu pas mal de fois. Il n y’a eu que de simples flirts. J’avais confiance en lui car je me disais qu’un homme avec son statut ne pouvait pas commettre ce genre d’acte. JAMAIS!!!! Malheureusement, j’étais à milles lieux de savoir ce qu’il allait réellement m’arriver. Je voudrais tellement revenir en arrière mais je ne peux pas. Je revois cette scène et à chaque fois, j’ai la haine. Je lui souhaite de subir une mort atroce et que je serai en premières loges pour savourer sa souffrance. Je le pense.

Ce jour là, il m’a invité chez lui. Je me suis apprêtée et quand je suis arrivée, on a commencé à parler et à s’embrasser. Puis d’un coup, il m’a poussée sur le canapé et il m’a coincé d’une main et de son autre main il a commencé à me déshabiller. Je luis ai dit NON à maintes fois. Mais, RIEN!!!!!! Il continuait. Je l’ai supplié en prononçant son prénom. Sans succès!! Je croyais. Il continuait encore et encore. Le comble dans tout ça, c’est qu’il m’a frappée oui il m’a frappée et il m’a traînée dans sa chambre par mes pieds. A cet instant, je voyais défiler ma vie. Je priais. Je me suis dis après c’est sur qu’il allait me tuer. Je continuais de le supplier en lui disant “Brabi sayabni, brahmet ommek, Amanek yerham weldik”. Et d’un coup il s’est métamorphosé et il m’a dit d’une voix calme de me réhabiliter et de rentrer chez moi. Ah oui, et qu’il fallait que je me recoiffe si non les voisins vont se dire qu’il y a eu un truc. Dans ma tête, je disais “putain” tu m’a violée et tu vas le regretter. Mais, c’était dans ma tête car j’étais soulagée de repartir dans ma voiture. J’avais perdue ma voix, mon courage, tout. Il m’a tout pris.

Une fois dans la voiture, je lui ai envoyé un message l’insultant de violeur et que j’aillais porter plainte. Et il avait le culot de me répondre que personne n’allait croire une “pute comme moi” et que je le dégouttais. Il m’a insulté. “Saha lih”. Je suis rentrée chez moi, sans rien dire à personne. J’avais garder ce lourd secret.

Une semaine après, il a osé m’envoyer un message. Vous vous dîtes sûrement qu’il a peut être regretter ce qu’il a fait mais non c’était pour me dire que je lui manquais. Oui après ses insultes, il ose me dire ça.

J’ai hésité à porter plainte pour viol, car s’adresser à la justice dans ces circonstances engage mon honneur. La société ne te voit pas comme victime. Au contraire, les gens vont te dire que tu l’as bien cherché. Ils te diront tout simplement, tu l’as attiré par tes habits, par ton parfum, par ton make-up. Ils remettront la faute sur toi car t’es coquette.

Après tout, “howa rajel”, fameuse phrase qu’on nous le dit trop souvent. Et alors, il n’avait pas le droit!!! C’est un homme et non un animal. Quoique dans son cas, l’animal a plus de dignité que lui.

Et je vous avoue que c’est la première fois que j’en parle à voix haute. Je ne l’ai jamais raconté à qui que ce soit. J’avais peur, j’avais honte car j’étais entièrement soumise et impuissante face à cette ordure.. Même après 3 ans, cette douleur est encore très intense. Je culpabilise parce que je m’en veux d’avoir été aussi naïve, tétanisée sans bouger. J’ai enfin rencontré quelqu’un dont l’amour est réciproque mais je n’arrive pas à être intime avec lui, je me braque. Je ne sais pas comment m’en sortir…Je ne suis plus la même, je n’arrive plus à me regarder dans le miroir sans me dire que j’étais la “conne” du service et qu’il a réussi son coup car je n’ai plus confiance en moi et que j’ai perdu l’estime de moi même. Je suis arrivée à un point où je m’écœure…

Je l’ai vu trois ans après. Je ne sais pas comment j’avais eu ce courage pour le regarder droit dans les yeux. Il m’a reconnue ce “connard” et il n’a rien dit. Il me dévisageait puis il est reparti comme un pauvre lâche.
Là, je ne sais pas s’il est entrain de lire cet article mais je l’espère car le bon dieu lui fera payer ce qu’il m’a fait.
Si j’en parle aujourd’hui, car j’ai pris conscience enfin que je ne méritais pas ce qui m’est arrivée et c’est aussi un message aux jeunes lectrices ne vous laissez pas berner par les belles paroles et brisez le silence. Ce n’est pas votre faute, vous êtes une victime! “

A rappeler que l’article 227 du Code pénal stipule que toute personne qui viole une femme en utilisant la force, les armes ou la menace est passible de la peine de mort.

#BALANCETONPORC

Par GUESMI.K

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

5 nouvelles adresses à vite aller tester à Tunis

les bonnes adresses Tunisiennes à ne pas rater en cette rentrée … VIA MERCATO ...

Ooredoo, sponsor officiel de l’équipe nationale de football

A quelques jours du match décisif pour la qualification à la Coupe du Monde ...

Exposition “GAME” de Oussama Ammar

A tous les amateurs et amoureux d’art, l’Artiste Peintre Oussama Ammar vous donne rendez-vous ...

Week-end en fête … Les bons plans AMAG

Si vous avez besoin des meilleures adresses de la Tunisie, des bons plans les ...

HORS-LITS TUNIS DÉBARQUE À LA MARSA POUR SA 7ÈME ÉDITION

L’association “Al Badil” présente la 7ème édition du Hors-Lits Tunis, les 23 et 24 ...

“Nhebek”, la nouvelle chanson d’amour interprétée par Asma Othmani

A l’occasion de la Saint-Valentin, la chanteuse tunisienne qui est également actrice, Asma Othmani ...