• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Basquiat, la prochaine expo évènement de la Fondation Vuitton

Ce sera l’une des expositions blockbusters de cette fin d’année : du 3 octobre 2018 au 19 janvier 2019, la Fondation Louis Vuitton accueillera Jean-Michel Basquiat.

La Fondation Vuitton enchaîne les expositions de grande envergure. En 2017, l’institution avait déjà fait venir de New York près de 200 chefs-d’œuvre artistiques pour conter l’histoire du Museum of Modern Art (MoMA), de ses débuts en 1929 à ses plus récentes trouvailles modernes.

2018 sera aussi une année ambitieuse. À partir du 3 octobre prochain et jusqu’au 19 janvier 2019, le paquebot signé Frank Gehry rendra hommage à l’un des artistes les plus influents de ces trente dernières années, Jean-Michel Basquiat. Une rétrospective reviendra sur la carrière de l’artiste américain, mort d’une overdose en 1988 à l’âge de (seulement) 27 ans.

La Fondation Vuitton entend se concentrer sur les œuvres élaborées entre 1980 et 1988. À l’époque, l’artiste aborde son travail à travers une esthétique nouvelle, puisant dans le graphisme, les signes et les lettres. Une carrière artistique sous le signe de l’avant-gardisme et de la sophistication.

Riding with Death (1988), Jean-Michel Basquiat.

Ainsi, une centaine d’œuvres seront mises à disposition dans les locaux de la Fondation. On retrouvera notamment la série Heads (1981-1982), ainsi que des œuvres jamais exposées en Europe, que ce soit Obnoxious Liberals (1982, collection Broad Art Foundation), In Italian (1983, collection Brant Foundation) ou encore Riding with Death (1988, collection privée).

Une toile pour 110 millions de dollars

Référence artistique pour les uns, il est aussi source d’inspiration pour les autres, en témoignent les œuvres qui lui ont été dédiées. Parmi elles, l’ouvrage collectif Jean-Michel Basquiat dont l’un des auteurs n’est autre que l’acteur Johnny Depp ou le film documentaire Basquiat, une vie réalisé par Jean-Michel Vecchiet.

Le 18 mai 2017 a donné une idée de la valeur artistique et surtout financière de Jean-Michel Basquiat. Ce jour-là, lors d’une vente aux enchères d’œuvres contemporaines organisée par Sotheby’s à New York, une toile sans titre de Jean-Michel Basquiat a été vendue. Son prix ? 110,5 millions de dollars, soit 98,3 millions d’euros.

Sans titre, Jean-Michel Basquiat, vers 1982. (© Sotheby’s)

Conséquence : ce tableau de Basquiat est devenu l’une des six œuvres les plus chères de l’histoire des ventes. Le jeune prodige new-yorkais surpasse même son mentor Andy Warhol, dont le Silver Car Cash (Double Disaster) (in 2 Parts) avait été vendu pour 105,4 millions de dollars en 2013.

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Nja Mahdaoui remporte le prix du meilleur artiste aux “Global Art Awards” 2017

Le plasticien tunisien Nja Mahdaoui a été consacré meilleur artiste pour son installation “Douroub ...

“Vent du nord” de walid Mattar , un dialogue entre deux rives.

L’instant x ou l’enfant responsable ressent le besoin de prouver ou pas ce que ...

Latifa Arfaoui en collaboration avec Tunisie Telecom

La chanteuse tunisienne Latifa Arfaoui collabore avec Tunisie Télecom. Il s’agit d’une première en ...

“Nhebek”, la nouvelle chanson d’amour interprétée par Asma Othmani

A l’occasion de la Saint-Valentin, la chanteuse tunisienne qui est également actrice, Asma Othmani ...