• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

César 2018 : la liste complète des nommés dévoilée

« 120 battements par minute » et « Au revoir là-haut » font office de grands favoris à la 43e cérémonie des César qui se tiendra le vendredi 2 mars à la salle Pleyel à Paris.

Avec treize nominations chacun, les films de Robin Campillo et d’Albert Dupontel devancent « Le Sens de la fête », cité à dix reprises, « Barbara » qui décroche neuf nominations et « Petit paysan » tout proche avec huit nominations.

Présentée par l’acteur et humoriste Manu Payet, cette 43e cérémonie ajoutera un nouveau César à sa longue liste, celui du public. La récompense reviendra au film français qui a réalisé en 2017 le plus d’entrées au cinéma. C’est « Raid Dingue » de Dany Boon qui inaugurera ce nouveau César.

A noter par ailleurs que l’actrice espagnole Penélope Cruz se verra décerner un César d’honneur au cours de cette cérémonie qui rendra hommage à Jeanne Moreau.

La liste complète des nommés à la 43e nuit des César :

Meilleur film

« 120 battements par minute » de Robin Campillo
« Au revoir là-haut » d’Albert Dupontel
« Barbara » de Mathieu Amalric
« Le brio » d’Yvan Attal
« Patients » de Grand corps malade et Mehdi Idir
« Petit paysan » de Hubert Charuel
« Le sens de la fête » de Eric Tolédano et Olivier Nakache

Meilleure réalisation

Robin Campillo pour « 120 battements par minute »
Albert Dupontel pour « Au revoir là-haut »
Mathieu Amalric pour « Barbara »
Julia Ducournau pour « Grave »
Hubert Charuel pour « Petit Paysan »
Michel Hazanavicius pour « Le redoutable »
Eric Tolédano, Olivier Nakache pour « Le sens de la fête »

Meilleur actrice

Jeanne Balibar dans « Barbara »
Juliette Binoche dans « Un beau soleil intérieur »
Emmanuelle Devos dans « Numéro une »
Marina Fois dans « L’atelier »
Charlotte Gainsbourg dans « La promesse de l’aube »
Doria Tiller dans « Monsieur et madame Adelman »
Karin Viard dans « Jalouse »

Meilleur acteur

Swan Arlaud dans « Petit paysan »
Daniel Autueil dans « Le brio »
Jean-Piere Bacri dans « Le sens de la fête »
Guillaume Canet dans « Rock’n’roll »
Albert Dupontel dans « Au revoir là-haut »
Louis Garrel dans « Le redoutable »
Reda Kateb dans « Django »

Meilleur actrice dans un second rôle

Laure Calamy dans « Ava » Anaïs Demoustier dans « La villa »
Sara Giraudeau dans « Petit Paysan »
Adèle Haenel dans « 120 battements par minute »
Mélanie Thierry dans « Au revoir là-haut »

Meilleur acteur dans un second rôle

Niels Arestrup dans « Au revoir Làhaut »
Laurent Lafitte dans « Au revoir là-haut »
Gilles Lellouche dans « Le sens de la fête »
Vincent Macaigne dans « Le sens de la fête »
Antoine Reinartz dans « 120 battements par minute »

Meilleur espoir féminin

Iris Bry dans « Les gardiennes »
Laetitia Dosh dans « Jeune femme »
Eye Haidera dans « Le sens de la fête »
Camelia Jordana dans « Le Brio »
Garance Marillier dans « Grave »

Meilleur espoir masculin

Benjamin Lavernhe dans « Le sens de la fête »
Finnegan Olfield dans « Marvin ou la belle éducation »
Pablo Pauly dans « Patients »
Nahuel Perez Biscayart dans « 120 battements par minute »
Arnaud Valois dans « 120 battements par minute »

Meilleur scénario original

« 120 battements par minute »
« Babara »
« Petit paysan »
« Grave »
« Le sens de la fête »

Meilleure adaptation

« Au revoir là-haut »
« Les gardiennes »
« Patients »
« La promesse de l’aube »
« Le redoutable »

Meilleur premier film

« Grave » de Julia Ducournau
« Jeune Femme » de Léonor Séraille
« Monsieur et Madame Adelman » de Nicolas Bedos
« Patients » de Grand corps malade et Mehdi Idir
« Petit paysan » de Hubert Charuel

Meilleur film documentaire

« 12 jours » de Raymond Depardon
« A voix haute la force de la parole » de Stéphane de Freitas et Ladj Ly
« Carré 25 » d’Eric Caravaca
« Visages, Villages » d’Agnès Varda et JR
« I’m not your negro » de Raoul Peck

Meilleur film étranger

« Le Caire confidentiel » de Traik Saleh
« Dunkerque » de Christopher Nolan
« L’échange des princesses » de Marc Dugain
« Faute d’amour » d’Andreï Zviaguintsev
« La la land » de Damien Chazelle
« Noces » de Stephan Streker
« The Square » de Ruben Ostlund

Meilleur film d’animation

« Le grand méchant renard et autres contes » de Benjamin Renner et Patrick Imbert
« Sahara » de Pierre Coré
« Zombillénium » d’Arthur de Pins et Alexis Ducord

Courts métrages d’animation

« Le futur sera chauve » de Paul Caron
« I’m want pluto to be a planet again » de Marie amachoukeli et Vladimir Mavounia-Kouka
« Le jardin de minuit » de Benoït Chieux
« Pépé le Morse » de Lucrèce Andreae

Meilleure musique originale

Arnaud Rebotini pour « 120 battements par minutes »
Christophe Julien pour « Au revoir là-haut »
Jim Williams pour « Grave »
Myd pour « Petit paysan »
Matthieu Chedid pour « Visages, Villages »

Meilleur court métrage

« Les bigorneaux » de Alice Vial
« Le bleu blanc rouge de mes cheveux » de Jozsa Anjembe
« Debout Kinshasa ! » de Sébastien Maitre
« Marlon » de Jessica Palud
« Les misérables » de Ladj Ly

Meilleure photographie

« 120 battements par minute »
« Au revoir là-haut »
« Barbara »
« Les gardiennes »
« Le redoutable »

Meilleurs costumes

« 120 battements par minute »
« Au revoir là-haut »
« Barbara »
« Les gardiennes »
« La promesse de l’aube »

Meilleurs décors

« 120 battements par minutes »
« Au revoir là-haut »
« Barbara »
« La promesse de l’aube »
« Le redoutable »

Meilleur son

« 120 battements par minute »
« Au revoir là-haut »
« Barbara »
« Petit Paysan »
« Le sens de la fête »

Meilleur montage

« 120 battements par minute »
« Au revoir là-haut »
« Barbara »
« Petit paysan »
« Le sens de la fête »

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Le Comptoir de Tunis fait peau neuve pour la rentrée

Une Inauguration attendue le 6 Septembre dans la joie et la convivialité, Le comptoir ...

EY Atelier par Emna Bouraoui et Yosr Boushaba chez Musk and Amber

EY naît du prolongement de l’amitié entre Emna Bouaraoui, architecte, et Yosr Boushaba, designer, ...

TÉMOIGNAGE : SIDA, la société me voit comme coupable et non comme une victime

Apparus en 1996, les traitements anti-viraux sont devenus aujourd’hui des multithérapies. Ces fameuses trithérapies ...

Camp Mars, évadez-vous dans les dunes du Sahara …

Le week-end est fait pour vous reposer, pour vous ressourcer. Après une longue semaine ...

The Voice: Le vent d’Orient a conquis Slimane

Pour les auditions à l’aveugle, Nejla propose une prestation qui lui ressemble. Sur la ...