• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Badra, un champion ABANDONNÉ par son pays ….

Le jeune et brilannt B.Ardhaoui honore les couleurs de la Tunisie par son propres moyen en remportant une médaille d’or lors du dernier championnat du monde des clubs qui a eu lieu du 15 au 20 décembre 2017. Cette année était sans aucun doute son année.
En effet, mis à part cette médaille d’or, il remporte également le titre du meilleur boxeur.

Cet athlète  a également un palmarès très riche. Il fait partie de l’équipe nationale de Kick-boxing. Il continue à dominer le championnat tunisien des poids lourds pour la cinquième fois consécutive et la sixième dans cette catégorie après avoir remporté ses premiers titres en 2009 dans la deuxième classe Al-Wasat. En 2010, après l’absence de la finale en 2011, il revient “Alterawi” pour remporter le titre et maintenir pour la cinquième année consécutive.

En 2015, Il est sacré 3ème classe mondiale à Belgrade et en 2016 il remporte le titre du champion d’arabe.

1- Expliquez- nous votre parcours?

J’ai suivi des études à Issep Ksar Said où j’ai eu un une license de professeur de sport. Je suis également un personnal trainer et j’assure aussi les masters classes.

J’ai également remportés pas mal de titre et lors de la dernière compétition j’ai gagné la médaille d’or.

2- D’où vient votre passion pour la boxe plus précisément le kick-boxing?

Cette passion ne date pas d’aujourd’hui. Mes frères, qui étaient également champions sont  ma source d’inspiration et mes modèles. J’estime que j’ai eu de la chance car Il m’ont beaucoup apporté dans ma vie et dans ma carrière sportive, et c’est grâce à eux que je suis arrivé à ce niveau. Disons que j’ai été bien encré et coaché.

3- Que représente la médaille d’or pour vous?

Elle représente tous les obstacles que j’ai rencontré durant ma vie. Cette médaille d’or est le fruit du sacrifice. C’est la concrétisation de mes efforts. l’aboutissement d’un rêve.

4- Qui vous a subventionné pour aller à cette compétition?

On faisait partie d’une délégation non-officielle de 50 personnes dont des athlètes et entraineurs. On a payé par nos propres moyens les frais d’inscription, nos billets et notre séjour.

5- Pourquoi la fédération ne vous a pas accompagné?

Selon eux, l’autorité de tutelle ne mise que sur le football alors que seuls les sports individuels, et particulièrement les sports de combat, apportent les médailles et les victoires à la Tunisie.

6- Qui est venu pour vous accueillir à l’aéroport?  représentant de l’état ministère de la jeunesse?

Malheureusement, les représentants officiels étaient aux abonnés absents. On a reçu ni coup de fil, ni une invitation officielle, rien…

Ce sont nos proches qui sont venus pour nous.

7- Quels sont vos projets?

La boxe représente tout ce que j’aime, ma vie. Donc, je continuerai de me battre, de participer aux futures compétitions.

8- Un conseil pour les jeunes qui veulent vivre de la boxe?

Il faut avoir la chance d être bien encadré, de rencontrer les bonnes personnes… surtout il faut être patient et se donner à fond tout le temps et pas seulement à l’approche des combats.

Pour être honnête la situation  en Tunisie ne semble vraiment pas pouvoir permettre de vivre uniquement du sport que l’on aime alors il faut pas hésiter à bouger…

9- Et pour finir, votre mot de la fin?

Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu.

«Donner la chance aux jeunes». Malgré le manque de soutien financier pour les athlètes, la Tunisie a d’excellents jeunes talents capables de rivaliser sur les plus hauts niveaux. Nos jeunes représentent l’avenir de ce pays alors soutenez-les. C’est mon devoir de transmettre aux jeunes ce qu’on m’a transmis.

PAR K.G

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Le classement des plus beaux aigles de Carthage

On les supporte , on les soutiens , ils nous font espérer et nous ...

Les films à l’affiche cette semaine …

Vous ne savez pas quoi faire cette semaine? Une sortie ciné entre amis? Finissez ...

(Vidéo) Bertrand Delanoë : Bizerte est l’une des “deux plus belles villes au monde”

L’ancien maire de Paris, natif de Tunis et ayant grandi Bizerte, Bertrand Delanoë a ...

BRUNO MARS AU FESTIVAL MAWAZINE 2018

Le compositeur et interprète américain, Bruno Mars se produit en concert à l’édition 2018 ...

Nejla Belhaj séduit encore une fois le jury de The Voice

Lors des battles, la chanteuse tunisienne Nejla a réalisé une très belle prestation. En ...