• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

Mohamed Mrad : Le podium à double sens, portrait d’un charmeur

Mohamed Mrad est née le 15 septembre 1990 a Tunis, d’origine tunisienne a vécu à tunis est a entamé des études de management à l’ihec de Carthage

Il a participé a la fashionweek 2011 et texmed 2011et 2012 entre temps,il a décroché son premier role dans un long métrage de majdi Smiri Fausse note en 2011/2012 et grace a son talent d’acteur,le grand comédien Lotfi dziri l’a suggrérer a taieb louhici pour un second role dans son long métrage l’enfant du soleil.

En 2013 se fut sa première expérience dans le feuilleton télévisé :LAYEM le feuilleton culte de Ramadon 2013 dans lequel il joue le role de skander un jeune homme aisé avec un sale caractère de Bad boy, tout en obtenant sa licence en Management a l’IHEC.

Si vous nous parliez de de mohamed l’etudiant à l’ihec ?

Mohamed est l’étudiant pas brillant du tout, qui ne va presque jamais à la fac mais qui pendant la révision se transforme en premier de la classe. Toujours en quête de soigner son image de prétentieux et ça marche plutôt bien

Durant ces quatre dernières années vous avez vécu des changements dans votre vie professionnelle si vous nous en parliez un peu plus ?

C’était plutôt rapide comme changement 2011 était vraiment l’année du bon démarrage avec les défiles ,qui on était pour moi le coup de pouce pour pouvoir se faire connaitre et faire parler de soi, puis avec fausse note ,j’ai pu m’évaluer dans le domaine du cinéma qui m’a poussé a un autre long métrage ‘l’enfant du soleil’ qui a été une expérience très bénéfique pour moi, ensuite en 2013,LAYEM m’a permis de me faire connaitre par le public et de faire un petit pas dans la célébrité du coup oui je dirai que c’est assez rapide.

On vous a connu mannequin pour la fashionweek de tunis et l’année qui a suivie comédien…est-ce que le mannequinat a été un tremplin pour affronter ce monde cinématographique ?

Bien évidement, car rien ne vaut un podium si vous voulez vous affiché et de se faire voir par plein de monde en si peu de temps, je dirai que la fashion week était un tremplin pour le démarrage de ma carrière.

Vous considériez vous comme un artiste polyvalent ?

C’est un terme tres vaste, donc je dirai que je suis plutôt un artiste bi disciplinaire entre comédie et mannequinat

Les jeunes vous envient pour ce parcours maitrisé croyez-vous a la bonne étoile ? Avez-vous l’intention de percer encore plus dans ce monde-la ?

Oui c’est sur qu’il faut de la chance pour entamer mon parcoure, c’est pas du tout facile surtout qu’en tunisie y’a beaucoup de talentueux artiste qui n’ont pas trouvé leur chance, mais pour moi, je me pose pas trop de question je fonce et puis j’assume les conséquences qui sont assez bonne pour le moment.

 

Vous menez un parcours diffèrent de vos études, pourriez-vous concilier ces deux monde et en faire un seul ?

C’est vrai que c’est pas facile, j’ai eu trop d’absence pendant mes 4 années passé a la fac a cause des tournages ou des défilés mais je ne veux pas rater des propositions, donc j’essai souvent d’avoir un certain équilibre entre les deux monde, du coup je me suis souvent trouver entrain d’étudier ou a faire mes devoirs pendant les pauses des tournage, et grace a dieu je m’en sors plutôt bien.

Seriez-vous capable de tout sacrifier pour l’art ? Qu’elle est la situation actuelle des artistes en Tunisie ?

De tout sacrifier non je ne pense pas, mais de faire des sacrifices certainement, car justement vu la situation de quelques artistes que j’ai pu observer de prés, je pense que vivre de l’art en Tunisie est très difficile donc, je pense qu’un bon diplôme nous évitera la dépendance qui oblige certains artistes a détérioré leur image pour avoir des rôles sans être convaincu mais par obligation financière

 

Avez-vous des projets artistiques en cour ?

Pour le moment je me concentre avec quelques jeunes artistes sur une émission de télé qui va passer prochainement et qui je pense et j’éspère connaitra un grand succès un peu de perso…rien de vraiment spéciale, j’incarne le jeune citoyen tunisien avec tous ces clichés, ses défauts et ses qualités.

Etes-vous un grand amoureux de la vie ?

Oui,je ne peux que confirmer ca

 

Avez-vous une femme dans votre vie ?

J’ai plutôt des femmes dans ma vie, j’ai de la place pour tellement de femmes que je pense que c’est du gachis de les laisser vides.

 

Trouviez-vous le temps pour mener une relation ?

Justement j’ai que ca, donc je préfère rester célibataire pour en profiter.

Et pour conclure ?

Adressez-vous a vos lecteurs…

Pour finir je veux m’encourager les jeunes a exercer leur talents, d’avoir confiance en sois, de foncer ,d’essayer et de réessayer pour ne pas le regretter après, vivez pleinement, aimez vous, ne ratez rien, prenez du risque , apportez du sens à votre vie, soyez des acteurs et pas des spectateurs.

 

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

RAMZI ADEK : LE MEILLEUR AMI DE MICKEY MOUSE

Artiste ayant fait ses gammes dans le graffiti, ADEK a donné naissance à un ...

AMINE YAKOUB: Triples actions

Ce jeune artiste est un des plus prometteurs de sa génération, il s’affirme face ...

KERREDINE SOLTANI OU L’HISTOIRE D’UN TUNISIEN QUI PRODUIT

C’est en relevant un défi auprès d’un de ses amis qui lui reprochait de ...

Yann labidi champion de B.Boying…

Yann Abdi est l’une des icones du HIP-HOP FRANÇAIS. Ce jeune tunisien née en ...

SAMI BEN MLOUKA: PRODUCTEUR, UN METIER DE PASSION

1- Si un jour vous vous rencontrez dans la rue, comment vous présenteriez-vous en ...

Nawel Ben kraiem Artiste exilée des deux rives

Nawel Ben kraiem est une chanteuse auteur compositeur franco-tunisienne a la voix rauque et ...