• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

“Reality Lines” la première exposition solo de VAJO

Jeudi 7 septembre se tiendra la première exposition « Reality Lines » de Jawher Soudani alias Vajo, un street artist et graphic designer.

Un monde au devenir immatériel. Une réalité devenue virtuelle. On en oublierait presque le goût de l’eau, les senteurs des arbres et la forme des visages. Les choses disparaissent de plus en plus, laissant la place à des machines multifonctionnelles, autosuffisantes et presque autonomes. A la réalité virtuelle succèdera l’intelligence artificielle.
C’est ce qui me pousse à aller au fond des choses, ces choses qui disparaissent. La tentation de rendre visible ce qui est caché en leur (for) intérieur dans une tentative de les capturer, de les saisir et de les garder encore un moment. De les garder pour toujours.
Un objet par exemple. Il a une forme, une couleur, une odeur, une texture, un relief. On peut le toucher, le sentir, le déplacer d’un endroit à un autre et le voir/percevoir différemment selon les lumières qui glissent sur sa surface. Ce qui m’intéresse c’est de dépasser cette surface, d’aller au-delà et de le percer. Car je crois que l’on peut aussi dialoguer avec les objets. Ils sont aussi vecteurs d’idées. Ils sont porteurs d’une pensée cachée. Toute ma démarche est dans l’exploration de ce « caché ».
Il y a donc dans ma recherche actuelle une sorte de renversement. Peindre la forme d’un animé ou d’un inanimé pour représenter ce qui en lui n’a pas de forme. Ce qui en lui relève de l’esprit, de l’insaisissable. Je trace des lignes claires sur des aplats sombres. Tout nous apparait alors comme un négatif.

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Le Calligraphe Tunisien Nja Mahdaoui En Lice Pour Les Prix « Global Art Awards » 2017 À Dubaï

Le calligraphe tunisien Nja Mahdaoui participe à la compétition internationale Global Art Awards 2017 ...

« Zabaltuna/زبّلتونا », quand on exprime son ras le bol à travers l’art.

Les ordures qui s’accumulent régulièrement dans les différentes rues de Tunis est une réalité ...

DREAM CITY 2017, UNE PROGRAMMATION EXCEPTIONNELLE

La sixième édition de Dream City vous propose un programme riche et varié avec ...

Un dos d’âne générateur d’électricité inventé par un ingénieur tunisien

Un jeune ingénieur tunisien, Makram Kochbati, originaire de la région de Jammel dans le ...

Ombres Blanches : l’exposition de la rentrée by Sinda Belhassen

Ombres Blanches : l’exposition de la rentrée by Sinda Belhassen à la galerie Le ...