• Categories
  • The Latest Style
  • Archives

16 artistes tunisiens qui cartonnent à l’étranger

Azzedine Alaïa 

Originaire de Tunis, Azzedine Alaïa est un des designers les plus respectés dans le monde la mode. Connu pour son approche honnête, Alaïa a pris l’habitude de présenter ses créations au moment de son choix, et non en se soumettant à l’agenda de l’industrie de la mode. Après avoir étudié la sculpture à l’Ecole des Beaux-Arts de Tunis, Azzedine Alaïa s’est rendu à Paris, où il a travaillé pour les plus grands couturiers, comme Christian Dior, Guy Laroche et Thierry Mugler. Dans les années 80, Alaïa décide de créer sa propre marque et popularise la robe qui moule la silhouette. Après plusieurs années où il se fait discret, Alaïa rachète la ligne de prêt-à-porter de Prada. Ses créations sont aujourd’hui portées par les plus grandes stars internationales. 

LEILA MENCHARI

Sa mère a été la première Tunisienne à refuser de porter le voile à une époque où la femme ne jouissait d’aucun droit. Elle a hérité d’elle le caractère trempé et la volonté d’arriver au bout de ses choix et de ses convictions. Leïla Menchari est née à Tunis. Après son bac, elle obtient le diplôme de l’Ecole des Beaux Arts. Celle qui, enfant détestait l’école, décide de ne pas s’arrêter là et s’inscrit à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris où elle est admise, en section peinture à l’atelier Narbonne, Chaplain Midy, et en gravure chez Goergh.

Mais ce sont les étoffes et les accessoires qui la passionnent. Son grand ami, Azzedine Alya l’aide à pénétrer le monde des tissus et de la couture. Avec lui, elle a l’occasion de rencontrer Guy Laroche dont elle devient le mannequin vedette. Mais porter les tissus pour les présenter ne lui suffit pas, elle veut les créer.

Leila devient l’une des créatrices de vitrines des enseignes de luxe les plus réputées.

Dhafer El Abidine

Né en 1972, Dhafer El Abidine est un acteur tunisien. Il a notamment joué dans Les Fils de l’homme (2006), Les Secrets (2009) et Sex and the City 2 (2010).

 

Max Azria

Né à Sfax, Max Azria quitte la Tunisie à l’âge de 13 ans pour s’installer en France. C’est à ce moment que sa passion pour le textile se développe. A 20 ans, il décide de lancer sa propre ligne de vêtements avec un style bon chic bon genre à la parisienne. En 1989, il créé la très connue marque BCBG Max Azria. Une des raisons de son succès est le fait qu’il ait l’habilité de mixer son oeil créatif avec un sens des affaires très vif.

 

Hanaa Ben Abdesslem

Née dans une famille conservatrice, elle suit des études pour devenir ingénieur à Nabeul.

Hanaa Ben Abdesslem, 1,80 m, est la protégée de Farida Khelfa2 l’ancien top model française d’origine algérienne qui l’a beaucoup soutenue tout comme la manager de Hanaa, la Saoudienne Sophie Galal, ainsi que Carine Roitfeld qui lui a permis d’accéder à Givenchy en 2010. Farida Khelfa est proche du couturier Jean Paul Gaultier chez qui Hanaa a commencé à défiler juste après son passage à l’émission Mission Fashion au Liban3 en 2007. On a pu également la voir défiler pour Hermès, Chanel, ainsi que pour le premier défilé haute couture de Giambattista Valli en 2011.

 

Depuis début 2012, elle est l’égérie publicitaire de la marque Lancôme4 et succède ainsi à Penélope Cruz ou encore Julia Roberts.

Afef Jnifen

Lancée par le célèbre photographe Jean-Paul Goude en Italie, Afef Jnifen a commencé par quelques publicités, avant de travailler avec de grandes figures de la haute couture comme Giorgio Armani, Jean-Paul Gaultier, Chanel ou Roberto Cavalli.

En 2007, à l’âge de 44 ans, la belle tunisienne fut la première femme arabe à devenir l’égérie du géant des cosmétiques L’Oréal, succédant à Eva Longoria, Penélope Cruz, Scarlett Johansson, ou encore Claudia Schiffer.

Aujourd’hui à presque 50 ans, Afef Jnifen rayonne toujours autant par sa beauté et continue de poser dans de belles tenues pour de grands couturiers.

El seed

 eL Seed utilise la calligraphie arabe comme une expression de son questionnement identitaire franco-tunisien. Par ses messages délivrés sur les murs des villes, il créé des ponts entre l’Orient et l’Occident. Se nourrissant d’influences diverses, il commence à graffer dans la rue en 1998 à Paris. De la même façon que les graffeurs européens se sont réapproprié l’écriture latine en créant de nouvelles typographies, eL Seed, lui, réinvente et transforme la calligraphie arabe classique et s’impose ainsi comme un des précurseurs du Calligraffiti. Un mélange de graffiti et de calligraphie arabe, qu’il définit comme « L’expression d’une double marginalité : d’un art oriental en terre occidentale, et du graffiti qui peine à trouver une légitimité dans l’environnement artistique actuel.

 

Kerredine Soltani

C’est en relevant un défi auprès d’un de ses amis qui lui reprochait de ne s’intéresser qu’au R&B, qu’il postera une annonce sur internet pour rechercher une chanteuse. Depuis, la petite        est devenue l’une des interprètes et l’une des voix les plus aimées et les plus vendeuses en France et au-delà des frontières, et Kerredine l’un des auteurs et producteurs les plus réclamés et sollicités auprès de plusieurs vedettes de la chanson française tel que : Indila, Kendji Girac ou encore Zaz…

Rym Saidi :

 Cette jeune femme sait faire parler d’elle puisqu’elle se classe à

la 8ème place du classement des 50 plus belles femmes au monde, selon le magazine en ligne World Actuality ! Et la fierté nationale n’en est que plus grande puisqu’elle devance plusieurs stars internationales telles que les actrices Monica Bellucci (22ème), Eva Mendes (44ème), ainsi que le top model Adriana Lima (21 ème).

Un parcours sans faute pour rym, gagnante de la célèbre émission de télé réalité libanaise « mission fashion » elle décroche tout juste après un contrat auprès de l’agence « Major Model » à Milan

Ramzi Adek

Artiste ayant fait ses gammes dans le graffiti, ADEK a donné naissance à un univers subversif incarné par une esthétique colorée et généreuse, à la croisée des chemins entre street et pop art.

Son pseudonyme (abréviation d’« Adéquat ») ainsi que son style se sont forgés sur les murs de Paris pendant plusieurs années, durant lesquelles une passion spontanée pour le graffiti cohabitait avec des activités de DJ et de production musicale.

 

Kenza Fourati

La tunisienne Kenza Fourati, née en 1985 en France, finit 3ème du prestigieux concours international Elite Model Look en 2002 (à l’âge de 17 ans). Elle s’envole alors pour Paris et démarre une carrière de mannequin en apparaissant dans des magazines tels que “Elle” Liban et Belgique, Marie-Claire, Grazia, GQ et en participant à des campagnes pour Vogue.
Elle a aussi défilé pour de grands créateurs, parmi lesquels Jean-Paul Gaultier, Armani, Sonia Rykiel, ou encore Tommy Hilfiger.

Salah Mejri

Né à Jendouba, ce joueur de basketball évolue depuis 2013 avec le Real Madrid.

Du haut de ses 2,17 mètres, il a remporté le championnat d’Afrique en 2011.

Abdellatif Kechiche

Né à Tunis, ce réalisateur, scénariste et acteur a entre autre remporté la Palme d’or du Festival de Cannes en 2013, pour le film La Vie d’Adèle.

Aymen Abdennour

Ce footballeur tunisien a commencé sa carrière en 2008 au sein du club de l’Etoile sportive du Sahel.

Il évolue aujourd’hui à l’AS Monaco.

Sami Bouajila

L’acteur Sami Bouajila a été découvert par le public tunisien en 1994 dans Les Silences du palais de Moufida Tlatli.

En 2006, il a reçu le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes pour le film Indigènes.

En 2011, il a également interprété le rôle d’Omar Raddad dans Omar m’a tuer.

Leila Ben Khalifa 

Leila Ben Khalifa voit le jour le 16 février 1982 à Tunis, où elle se passionne très rapi­de­ment pour la mode. Issue d’une famille modeste, elle commence une petite carrière de mannequin amateur dès l’ado­les­cence avant de rejoindre sa mère à Rome, où elle pour­suit des études d’art.

Fraî­che­ment diplô­mée, elle se fait remarquer par les produc­teurs de l’émis­sion Big Brother– l’équi­valent de Loft Story – qui lui proposent de parti­ci­per à leur émis­sion. A 23 ans, Leila fait ainsi sa première télé et ne tarde pas à séduire la chaîne Media­set. A sa sortie du « loft », elle prend les commandes d’une émis­sion télé sur les people. En paral­lèle, elle se lance égale­ment dans une carrière d’ac­trice en Tuni­sie, puisqu’elle intègre le casting de la série Le Destin. En 2008, elle revient à la mode en deve­nant l’égé­rie de la marque John Rich­mond.

En 2014, la société Ende­mol lui propose de parti­ci­per à Secret Story, où elle sera l’une des 4 impos­teurs de la maison. Semaine après semaine, elle séduit le public ainsi que le beau Ayme­ric Bonnery, avec qui elle vit une belle histoire d’amour. Le 26 septembre 2016, elle remporte haut la main cette nouvelle édition, lui ouvrant les portes de plusieurs émis­sions en France. Elle parti­cipe ainsi à L’Af­ter Secret, qu’elle co-anime avec Chris­tophe Beau­grand, et multi­plie les rôles à la télé­vi­sion comme dans Les Mystères de l’Amour et les appa­ri­tions télé en France mais aussi au Liban, en Tuni­sie ou encore en Italie.

  • Show Comments (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Harcèlements dans les transports, Dites Stop!!!

Les injures, les intimidations, les violences ou encore le harcèlement et les agressions sexuelles ...

Ce surprenant restaurant est situé au pied d’une cascade

Le bassin Waterfall Restaurant propose aux visiteurs de manger au frais, et les pieds ...

Coup d’envoi de la 2ème édition du METROPOLITAN WORLD CONTEST TUNISIA 2018

METROPOLITAN WORLD CONTEST TUNISIA 2018 Le coup d’envoi de la 2ème édition du METROPOLITAN ...

Défilé Roberto Cavalli, une mode jeune et sexy

Paul Surridge précise son propos chez Roberto Cavalli. Aux commandes du style depuis un ...

Les séries qui ont marqué notre adolescence

Qui de nous n’a pas attendu avec impatience le samedi pour regarder la trilogie ...